L'Étang de Thau

L’étang de thau s’est formé il y a quelques siècles et est aujourd’hui l’une des étendues d’eau salée abritant le plus de diversité en ses eaux. Elle s’étend sur plus de 7 500 hectares pour un périmètre de plus de 65 km. Les villages côtiers de Bouzigues, Balaruc, Sète, Marseillan et Mèze ont vite compris qu’il fallait y cultiver un produit d’exception : les huîtres de Bouzigues. Cependant ce n’est pas la seule richesse de thau, en effet une faune et une flore merveilleuse vit en son sein, et, nous allons vous en donner un extrait.

Voici un superbe reportage sur notre bel étang par les équipes de "C'est pas sorcier". Un bel avant-gout de ce qui vous attend !

La proximité de thau et du camping Lou Labech

A seulement quelques dizaines de mètres de la crique de l’angle (secteur protégé): l’appendice visible sur la carte du dessus. Depuis le camping vous admirerez les levés de soleil splendide ainsi que les divers oiseaux marins mais également les pêcheurs du matin ou encore simplement la vue splendide sur les villes de Sète ou de Balaruc.

Voici quelques prises de vue depuis le camping même ou bien à quelques dizaines de mètres, juste au bord de Thau.

Port de Bouzigues

Thau et Bouzigues - toute une histoire : l'huitre, le produit phare

A l’origine, Bouzigues était un refuge côtier pour quelques pêcheurs qui avaient trouvé dans l’étang de Thau une pêche de qualité, plus accessible et donc plus simple à « récolter ». Ces pêcheurs s’abritaient dans des petites grottes dans les quartiers actuels des beauces, le long de la rive. Ils vivaient quasiment que de la pêche et Bouzigues se prononçait Posygum ou Bosygum ! Ce n’est qu’au cours du XVe siècle que l’on voit les premiers viticulteurs cultiver la vigne sur les hauteurs de Bouzigues et ceci durera jusqu’au milieu du XXe siècle. La pêche est toujours là !

La construction du port de Bouzigues, commandé par Louis XVI jouera un rôle important dans son développement et sa possibilité d’échange avec les villes de Sète et d’Agde (à cette époque, LA grand ville dirigé par un duc).

Au début du XIXe siècle, apparaît une culture particulière, celle de l’huître qui supplantera peu à peu celle de la vigne. Des familles de viticulteurs sont aujourd’hui plus ou moins reconvertit en conchyliculteurs.

Aujourd’hui, Bouzigues vie essentiellement de la conchyliculture, du tourisme et de la pêche. L’huître est l’élément essentiel qui réunit la quasi-totalité des métiers ayant un lieu avec l’eau que les métiers touristiques. Bon nombre de personnes viennent à Bouzigues déguster des Huitres pour se rendre compte que la situation géographique est exceptionnelle, le village paisible et que les vacances ici se rapproche de l’idéal de vie !

« D’être à l’écart de la grand’ route, vaut à Bouzigues de conserver un cachet pittoresque et ce calme tranquille que l’on devine lorsque, roulant en voiture sur la nationale, de Mèze à Montpellier, on découvre légèrement en contrebas, tout au bord de l’étang, des vieilles maisons serrées les unes contre les autres éclatantes de soleil… Et le voyageur pressé imagine volontiers que là, hors du tourbillon qui l’emporte, vivent des gens heureux, étrangers à l’agitation du monde qui les frôle sans les émouvoir… Des gens sans histoire, un village sans histoire »

Un village du littoral au cours des siècles. Lettre de Mr CHILOTTI

Le musée historique de Thau à Bouzigues

Le musée de Thau, au port de Bouzigues, sera un incontournable à visiter afin de compléter vos connaissances de la culture de l’huitre.
Cliquez pour ouvrir leur site internet.

Musée de l'étang de thau à Bouzigues

Thau - Une richesse naturelle

A seulement quelques dizaines de mètres de la crique de l’angle (secteur protégé): l’appendice visible sur la carte du dessus. Depuis le camping vous admirerez les levées de soleil splendides ainsi que les divers oiseaux marins mais également les pêcheurs du matin ou encore simplement la vue splendide sur les villes de Sète ou de Balaruc.

Questions Fréquentes

Quelle est la taille de l'étang de Thau ?

Thau est la plus grande étendue d'eau d'Occitanie, elle mesure 7500 hectares et la profondeur moyenne est d'environ 4,50 mètres. De forme allongée, elle s'étend sur environ 15 km de long pour 4 km de large.

La plage est-elle loin ?

Depuis le camping, un chemin vous mène jusqu'à la première plage à 400 mètres environ. Une autre plage existe à Bouzigues, à environ 1800 m. Les autres communes (Mèze, Balaruc) sont à 6km.

L'eau est-elle salée ?

Oui, Thau s'est formée à partir de la mer, méditerranée. L'eau y est donc salée et la salinité varie en fonction des saisons, de la pluviométrie.

Peut-on pêcher ?

Oui, la pêche est autorisée. Considérée comme la mer, il n'est pas nécessaire d'avoir un permis de pêche, cependant il faut tout de même respecter la réglementation en vigueur qui s'applique à la pêche en mer.

Peut-on se baigner dans l'étang ?

Bien sûr ! Les communes côtières de Marseillan, Mèze, Bouzigues, Balaruc ou Sète possèdent des plages sur Thau. La baignade y est autorisée.

Peut-on naviguer sur Thau ?

Oui, la navigation à voile et à moteur sont autorisées. La réglementation est disponible auprès de toutes les capitaineries des villages côtiers de Thau.